Projet Immobilier
 

Immobilier : tout ce qui change en 2019

Janvier 2019


Professionnels de l'immobilier, propriétaires ou locataires, voici ce que vous devez savoir sur l'évolution des règles prévues en 2019 dans le secteur de l'immobilier.

Poursuite de la baisse de la taxe d'habitation


Commencé en 2018, la baisse de la taxe d'habitation se poursuit en 2019. Si votre revenu fiscal de référence (RFR) ne dépasse pas certains seuils, votre taxe d'habitation devrait de nouveau diminuer.

Attention toutefois, votre commune a peut-être changé le taux de la taxe d'habitation. Il est donc possible que, bien que vous soyez bénéficiaire de la réforme, le montant que vous avez payé en 2018 soit plus élevé que l'année précédente...

Des aides au logement revalorisées


Les aides au logement ont été revalorisées de 0,3 % le 1er janvier. La mesure concerne l'aide personnelle au logement (APL), l'allocation de logement familiale (ALF) et l'allocation de logement sociale (ALS).

CITE et l'éco-PTZ prorogés


Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (Cite) est prorogé jusqu'au 31 décembre 2019. Un avantage fiscal dont vous pouvez bénéficiez si vous faites des travaux d'économie d'énergie dans votre résidence principale. Vous y avez droit si vous êtes propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit du bien.

Lancement du dispositif Denormandie


Depuis le 1er janvier 2019, un nouveau dispositif d'incitation fiscale à l'investissement locatif est entré en vigueur. Plusieurs dizaines de villes sont concernées. Si vous habitez l'une d'entre elles et sous certaines conditions, l'acquisition d'un bien ancien que vous rénovez pour le louer peuvent vous faire bénéficier d'une réduction d'impôt. Les travaux que vous entreprenez doivent représenter au moins 25 % du total de l'opération, sans dépasser 300 000 €.

Début du prélèvement à la source


Entrée en vigueur le 1er janvier, la réforme de la collecte de l'impôt sur le revenu s'applique notamment aux revenus fonciers que perçoivent les bailleurs.