À voir aussi (Produits)

 

Quelles protections pour les enfants à la rentrée ? Bien protéger vos enfants... petits et grands !

Octobre 2017

À chaque rentrée scolaire se pose la même question : faut-il assurer ou pas ses enfants ? Nos réponses.

Au moment de l'entrée des enfants en maternelle, les assurances scolaires s'imposent comme une couverture indispensable pour bien les protéger, puis progressivement sont négligées au fil des années, jusqu'à être oubliées une fois l'étape de l'enseignement supérieur franchie.

L'assurance scolaire est-elle obligatoire ?

Non ! Aucun responsable d'établissement ne peut vous obliger à souscrire une assurance scolaire ou extra-scolaire. Toutefois, si votre enfant participe à des activités extra-scolaires facultatives (classe verte, classe de neige, visite de musées...), la présentation d'une attestation d'assurance individuelle accident et d'une assurance responsabilité civile sera alors exigée, ces deux garanties étant couplées au sein de l'assurance scolaire.

Pourquoi souscrire une assurance scolaire extra-scolaire ?

Outre l'assurance responsabilité civile, qui couvre votre fils ou votre fille contre les dommages matériels et/ou corporels qu'il ou elle pourrait causer aux autres, l'assurance scolaire et extra-scolaire protègent votre enfant des dommages qu'il pourrait se causer à lui-même, en l'absence de tiers responsable (bris de lunettes, blessure, chute...). À savoir : l'assurance scolaire intervient uniquement dans le cadre de l'école, et l'assurance extra-scolaire au-delà - sur le trajet, à la maison, en vacances, au sport... L'avantage de ce type de contrats ? Leurs tarifs attractifs. En contrepartie, les plafonds des garanties proposées sont souvent limités. Ces contrats conviennent donc généralement pour couvrir les « petits pépins », mais ils restent insuffisants pour faire face financièrement à de gros coups durs.

Quelle alternative à l'assurance scolaire ?

Les parents désireux d'offrir la meilleure protection possible en cas d'accident à leurs enfants (contrat individuel), voire à toute la famille (contrat familial), se tourneront vers une garantie dite « des accidents de la vie » (GAV). Cette assurance offre une couverture scolaire et extra-scolaire et va plus loin en intervenant quel que soit le moment où l'accident survient. En cas d'incapacité permanente, ces contrats prévoient une indemnisation à hauteur du préjudice subi par la victime, et donnent accès à des services d'assistances.

Bon à savoir :

quel que soit le type de contrat retenu, avant de vous engager, vérifiez avec attention les événements, les activités, les pays garantis, les montants plafonds ainsi que les exclusions.

 

À voir aussi (Produits)

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.