Primo-accédants : c'est le moment d'acheter

Mars 2017
Boostés par des taux historiquement bas et une nouvelle génération de prêts à taux zéro (PTZ) plus intéressante depuis 2016, de nombreux Français concrétisent leur rêve et deviennent propriétaires. Pourquoi pas vous ?



2016 a été particulièrement dynamique pour l'immobilier, et cela devrait se maintenir cette année. Une embellie qui profite notamment aux primo-accédants, qui ont fait un retour remarqué sur le marché. Trois bonnes raisons de se lancer en 2017.

1. Des taux historiquement bas

La part des acquéreurs qui achètent un bien immobilier pour la première fois représente, suivant les courtiers, de cinq à huit emprunteurs sur dix. Comment expliquer le phénomène ? Il tient essentiellement au gain de pouvoir d'achat immobilier rendu possible par des taux historiquement bas. En huit ans, entre 2008 et 2016, il a bondi de près de 30 %. Ainsi, pour une capacité de remboursement identique de 1 000 euros, les possibilités d'emprunt sur vingt ans sont passées d'environ 147 000 euros en 2008 à 204 000 euros début 2017. À mensualité équivalente, la capacité d'emprunt a donc augmenté de 57 000 euros !

2. Un prêt à taux zéro (PTZ) boosté

Montants revalorisés, augmentation des plafonds de revenus, extension de la durée de remboursement¿ : l'instauration d'un PTZ plus avantageux en 2016, maintenu en 2017, a eu un impact très favorable sur le marché de l'accession à la propriété. Pour mémoire, rappelons que ce prêt sans intérêt, réservé aux primo-accédants, permet de financer jusqu'à hauteur de 40 % l'achat d'une résidence principale dans le neuf ou dans l'ancien avec des travaux représentant un minimum de 25 % du coût total de l'opération.

3. La pierre, une valeur refuge

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, l'année 2017, avec la reconduction du PTZ dopé et des niveaux de crédit toujours historiquement bas, malgré une légère remontée fin 2016, devrait permettre à de nombreux primo-accédants de concrétiser leur projet d'achat. Ainsi, comme leurs aînés, non seulement, ils logeront leur famille, mais ils mettront la première pierre à la constitution de leur patrimoine et prépareront leur retraite. Un placement d'autant plus opportun que l'investissement immobilier s'annonce comme le placement de l'année 2017. Dans un contexte où les contrats d'assurance vie voient leur rendement moyen passer sous la barre des 2 %, seule la pierre aujourd'hui fait figure de valeur refuge, capable de proposer des rendements de 2 %, 3 % nets et plus par an.

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.