Besoin de conseils ?

Pour des informations personnalisées prenez
rendez-vous avec
votre conseiller.

Contacter votre conseiller
 

Tout ce qui a changé durant l'été pour votre budget !

Septembre 2016
Vie quotidienne, budget, auto, loyers... Pendant les vacances, les changements n'ont pas manqué. Tour d'horizon des nouveautés de la rentrée.

Fini les sacs en plastique aux caisses

Les sacs en plastique très fins (inférieurs à 50 micromètres) offerts ou vendus aux caisses sont désormais interdits dans tous les commerces. Y compris les biodégradables.

En revanche, ceux plus épais que l'on peut réutiliser échappent à l'interdiction. À compter du 1er janvier 2017, ce sera au tour des sacs en plastique à disposition dans les rayons (fruits et légumes, boucherie...) de disparaître. En remplacement, les commerçants pourront proposer des sacs en papier ou compostables.

Renaissance de la vignette automobile

Pour lutter contre la pollution, un nouveau système de vignettes à apposer sur les pare-brise ou les deux roues est entré en vigueur. Au nombre de six, ces vignettes colorées permettent de classer les véhicules selon leur âge et leur motorisation : du vert pour les véhicules « propres » (100 % électrique et à hydrogène), au gris pour les voitures Diesel aux normes « Euro 2 » mises en circulation entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000.

Les municipalités sont toutefois libres de décider de mettre en place ce dispositif afin de limiter les émissions polluantes. L'objectif ? Pouvoir identifier les véhicules afin de les autoriser ou pas à circuler. La Ville de Paris a été la première à adopter ce système dès juillet : les voitures immatriculées avant le 1er janvier 1997, les véhicules utilitaires d'avant le 1er octobre 1997 et les deux-roues d'avant le 1er juin 1999 n'ont plus le droit de circuler dans la capitale du lundi au vendredi entre 8 heures et 20 heures. La verbalisation des contrevenants débutera en octobre prochain.

À noter : en cas d'infraction, les automobilistes devront payer une amende de 35 euros.

De nouvelles règles pour payer les amendes

Les règles évoluent pour le paiement des contraventions émanant d'un radar automatique et pour les PV électroniques (stationnement...). Impossible, désormais de s'en acquitter avec un timbre-amende. Ils doivent être réglés directement en ligne via le site officiel Amendes.gouv.fr, en achetant un timbre dématérialisé auprès d'un buraliste agréé, par chèque ou par téléphone, au numéro du serveur vocal de télépaiement des amendes (0811 10 10 10).

À noter : le timbre-amende reste toutefois autorisé pour régler des PV des amendes forfaitaires issues d'un carnet à souche

Augmentation du point d'indice des fonctionnaires

Les personnels civils et militaires de l'État, des collectivités territoriales et des établissements publics d'hospitalisation voient leur point d'indice - qui sert à calculer leur traitement de base - augmenter. Ce dernier a progressé de 0,6 % le 1er juillet dernier. Une hausse identique interviendra également le 1er février 2017.

À noter : l'indice était gelé depuis juillet 2010.

Récapitulatif annuel des revenus des sites collaboratifs

Les sites dits « collaboratifs », qui permettent la mise en relation entre particuliers en vue de la vente, de l'échange ou du partage d'un bien ou d'un service, sont désormais tenus d'envoyer un récapitulatif annuel des revenus encaissés à chaque utilisateur. Ces derniers ayant l'obligation de les déclarer chaque année aux impôts lors de leur déclaration de revenus. Sont concernés les sites comme Airbnb, Drivy, Priceminister ...

À noter : outre Paris et Chamonix, depuis le 1er août, le géant de la location de logements entre particuliers, Airbnb, collecte la taxe de séjour dans 18 nouvelles villes : Aix-en-Provence, Ajaccio, Annecy, Antibes, Avignon, Biarritz, Bordeaux, Cannes, La Rochelle, Strasbourg... Elle est prélevée auprès du locataire par le site, puis directement reversée aux municipalités. Cette taxe est perçue au profit des collectivités locales pour toute nuitée réalisée par un visiteur de passage sur leur territoire.

Nouveaux loyers de référence à Paris

Un an après la mise en place de l'encadrement des loyers dans la capitale, de nouveaux loyers de référence - servant aux propriétaires bailleurs parisiens à fixer le montant d'un loyer lors d'un renouvellement de bail ou d'une relocation - sont entrés en vigueur au 1er août. Établis quartier par quartier, en fonction de la localisation du bien, de son année de construction et de sa typologie (Studio, F1...), ils sont consultables à partir d'une carte interactive.

À noter : le ministère du Logement a annoncé l'extension de l'encadrement des loyers à 412 communes d'Île-de-France. Le temps d'établir les plafonds de loyer, la mesure pourrait devenir effective en 2018.

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.