Besoin de conseils ?

Pour des informations personnalisées prenez
rendez-vous avec
votre conseiller.

Contacter votre conseiller
 

Jeunes : des aides pour financer tous vos projets

Septembre 2016
Rentrée étudiante pour les uns, arrivée dans la vie active pour les autres : les moins de 30 ans rencontrent souvent des difficultés pour garder leur compte dans le vert. Zoom sur les aides à solliciter.

Pour se loger

Trouver un logement relève du parcours du combattant. Notamment pour les jeunes ne disposant pas de la caution familiale exigée par les propriétaires.
- Avant de signer le bail : d'ici fin septembre, la caution locative publique « Visale » sera étendue à tous les moins de 30 ans. Réservée au départ aux actifs précaires (CDD, intérim, période d'essai...), elle concernera désormais les jeunes salariés, non salariés, chômeurs et étudiants, à l'exclusion des étudiants non boursiers rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Gratuite pour le propriétaire et le locataire, elle couvre pendant trois ans les éventuels impayés de loyer. Conditions et inscription sur www.visale.fr.
À savoir : les salariés du privé peuvent cumuler « Visale » avec l'Avance Loca-pass afin de financer leur dépôt de garantie.
- À l'entrée dans le logement : selon vos ressources, votre Caisse d'allocation familiale (Caf) peut vous aider à payer une partie de votre loyer. Pour le savoir, utilisez le simulateur dédié sur caf.fr muni de votre contrat de location ou votre bail, des coordonnées de votre bailleur, de son numéro de Siret (pour les sociétés), de vos revenus des deux dernières années et d'un RIB.

Pour passer son permis, acheter une voiture

Un crédit gratuit pour financer votre permis de conduire, auto ou moto ? C'est possible avec le « Permis à un euro ». Un montant de 600, 800, 1 000 ou 1 200 € vous est accordé pour financer votre permis (les intérêts sont pris en charge par l'État). Vous remboursez tous les mois au rythme d'1 € par jour.
Pour acheter votre première voiture, examinez les prêts étudiants proposés par votre banque. Leurs taux sont bien plus attractifs que ceux d'un crédit à la consommation.

Pour obtenir une aide financière

Les pistes pour obtenir un complément de revenu selon votre profil.
- Pour les étudiants modestes : la bourse d'enseignement supérieur sur critères sociaux (BCS) qui peut atteindre 5 551 € par an (échelon 7) peut être demandée en cours d'année, en cas de changement important de situation. Autre piste : les coups de pouce parfois accordés grâce aux assistantes sociales des Crous.
- Pour les jeunes actifs : la prime d'activité, versée par les Caf. À demander après avoir réalisé une simulation sur caf.fr. Son montant varie en fonction de vos ressources.

Pour trouver son premier emploi

Deux nouveaux dispositifs destinés aux jeunes à la recherche d'un premier emploi sont en cours de déploiement :
- L'Aide à la recherche d'un premier emploi (Arpe) : mise à place dès la rentrée, elle prend la forme d'un versement mensuel de 100 à 550 € durant 4 mois pour certains diplômés du supérieur en 2016 ayant perçu une bourse lors de leur dernière année d'étude ou de 300 € pour les diplômés par l'apprentissage.
À savoir :liste des diplômes concernés et démarche à suivre sur le portail de la vie étudiante.
- La Garantie jeunes : destinée aux 16-25 ans pas ou peu diplômés, sortis des études, de formation et dont les ressources ne dépassent pas le plafond du Revenu de solidarité active (RSA). Elle comprend un accompagnement pour l'insertion professionnelle ainsi qu'une aide de 461,72 € mensuels. Elle doit être généralisée en 2017. Renseignements auprès de votre mission locale.

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.