Besoin de conseils ?

Pour des informations personnalisées prenez
rendez-vous avec
votre conseiller.

Contacter votre conseiller
 

Placements : les bonnes résolutions de la rentrée !

Septembre 2016
Depuis des mois, les placements affichent des rendements rachitiques. Le livret A rapporte 0,75 %. Les fonds en euros des contrats d'assurance vie tournent autour de 2,30 %. Et la rémunération des Sicav monétaires ou des comptes à terme a fondu comme neige au soleil pour s'approcher de zéro. Quatre pistes pour dynamiser votre épargne.

Je profite des taux bonifiés

Les jeunes entre 12 et 25 ans et les personnes faiblement imposées ont tout intérêt à s'orienter en priorité vers le livret jeune pour les premiers et le livret d'épargne populaire (LEP) pour les secondes. À la clé, une meilleure rémunération de leur épargne sécurisée. Au lieu des 0,75 % du livret A, elles encaisseront respectivement jusqu'à 1,75 % - voire plus - et 1,25 %.

Je fais le plein sur mon ancien PEL

Ceux qui ont la chance de détenir un PEL perçoivent encore :
- 2,5 % d'intérêt chaque année, hors prime d'Etat, pour ceux ouverts entre le 1er août 2003 et le 31 janvier 2015 ;
- 2 % pour ceux ouverts entre le 1er février 2015 et le 31 janvier 2016 ;
- 1,5 % pour un PEL ouvert entre le 1er février et le 31 juillet 2016 et 1 % pour un PEL ouvert depuis le 1er août dernier
De jolies performances pour un placement garanti, même s'il faut retrancher de ces taux les prélèvements sociaux (15,5 %) chaque année. N'hésitez donc pas à effectuer des versements complémentaires sur votre plan. Le plafond des dépôts y est fixé à 61 200 euros.

Je profite de l'abondement employeur

Votre entreprise a mis en place un plan d'épargne entreprise et/ou un plan d'épargne pour la retraite collectif ? Savez-vous que chacun de vos versements peut déclencher un bonus de la part de votre employeur (on parle d'abondement) ? Combien ? 5 % de vos versements, 10 %... voire jusqu'à 300 %, c'est-à-dire trois fois votre mise ! Renseignez-vous pour connaître la politique de votre société. À titre d'exemple, quand vous versez 100 euros sur votre PEE, si votre employeur abonde à hauteur de 20 %, dès le premier jour, votre gain s'élèvera à 20 euros. Un cadeau qui ne se refuse pas.

Je me tourne vers d'autres supports

Il n'y a pas de secret, pour dynamiser son épargne, il faut accepter de prendre un minimum de risque. L'idéal ? Trouver un placement qui corresponde à vos besoins et à votre profil investisseur. Si vous êtes totalement hermétique au risque, privilégiez des placements sécurisés comme les fonds en euros des contrats d'assurance vie. Certes, ils rapportent moins qu'avant mais font toujours mieux que votre compte courant ! En revanche, si vous êtes prêts à prendre plus de risque et pouvez bloquer votre épargne sur de longues périodes - 8 ans et plus, il peut être opportun de diversifier une fraction de votre patrimoine. Sur quels supports financiers ? Par exemple sur des unités de comptes (Sicav et FCP obligataires, monétaires, actions...) de votre contrat d'assurance vie ou des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Parlez-en à votre conseiller !

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.