Besoin de conseils ?

Pour des informations personnalisées prenez
rendez-vous avec
votre conseiller.

Contacter votre conseiller

À voir aussi (Produits)

 

Comment profiter du nouveau prêt à taux zéro (PTZ) ?

Janvier 2016
Créé en 1995, le prêt à taux zéro est un prêt dont le taux d’intérêt est égal à 0 %. Gratuit, il est aussi exempté de frais de dossier. Or, bonne nouvelle, la dernière réforme du PTZ, qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2016, est favorable aux emprunteurs. Elle devrait donner un vrai coup de pouce financier aux particuliers désireux de devenir propriétaires dans le neuf et dans l’ancien avec travaux.

En quoi consiste ce nouveau prêt à taux zéro ?

Le PTZ est destiné à financer l’achat d’une résidence principale dans le neuf, dans l’ancien issu de la vente du parc HLM, ou encore dans l’ancien avec au moins 25 % de travaux d’amélioration sur le coût total de l’opération.

À qui s’adresse le nouveau PTZ ?

Le PTZ est accordé aux ménages qui accèdent à la propriété pour la première fois* (on parle de primo-accédants), sous conditions de ressources (les plafonds de revenus viennent d’être revus à la hausse), pour financer l’acquisition de leur résidence principale. L’éligibilité du PTZ, ainsi que le montant du prêt et les conditions de remboursement, sont déterminés en fonction de la composition du ménage, de son revenu fiscal de référence et de la localisation du logement selon la zone géographique de l’opération (A, B1, B2 et C).

À combien s’élève le PTZ ?

Son plafond, fixé réglementairement, ne peut pas dépasser un pourcentage du coût de l’opération déterminé selon la nature et la localisation du bien acquis. Il peut désormais financer jusqu’à 40 % de l’achat d’un bien immobilier neuf et ancien sous condition de travaux (contre 18 à 26 % en 2015) et exclue donc les anciens HLM.

Quelles sont les modalités de remboursement ?

Le remboursement peut se faire sur une durée comprise entre 20 et 25 ans, avec un différé de remboursement minimum de 5 ans pouvant aller jusqu’à 15 ans selon les ressources, la composition du ménage et la localisation de l’opération.


Pour aller plus loin:
Consulter le site de l’Agence nationale pour l’information sur le logement.


* Pour bénéficier du PTZ il ne faut pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux années précédant l’émission de l’offre de prêt.

À voir aussi (Produits)

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.