Financer un projet

A savoir sur le crédit consommation

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Acheter une voiture, équiper son logement, s’offrir un voyage de rêve… Vous prévoyez de concrétiser un projet qui vous tient à cœur ?
Plusieurs types de prêts sont envisageables.


Concrétiser vos projets les plus importants

Si votre banque vous propose un prêt personnel dit « non affecté », vous n’avez pas à justifier de l’utilisation des fonds (1). Sans limite de montant, les durées s’adaptent à votre projet et peuvent aller de quelques mois à plusieurs années.
Toutefois, afin de vous faire bénéficier d’une offre de taux adaptée à votre besoin (achat d’une voiture, réalisation de travaux…), votre banque peut alors vous demander des précisions et d’éventuels justificatifs. Quant au montant du financement, il est versé directement sur votre compte.


A l’inverse, des crédits dits « affectés » sont eux directement liés à un projet. Vous devez donc préciser au vendeur que la réalisation de votre achat est conditionnée à l'obtention du prêt. Si la vente ne se réalise pas, le contrat de crédit est automatiquement annulé. Le montant peut varier de 200 € à 75 000 €, pour une durée de remboursement de 3 mois minimum. Et les fonds sont versés directement par la banque au vendeur du bien financé.

Financer de plus petits projets

Le crédit renouvelable est une somme d'argent mise à votre
disposition (2), utilisable partiellement ou intégralement à tout moment. Seule la partie utilisée génère des intérêts. Le montant du crédit renouvelable diminue en fonction de vos utilisations et se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements.

Vous pouvez donc financer de nouveaux projets dans la limite du montant disponible, sans attendre le remboursement intégral de votre crédit renouvelable : remboursement sur 36 mois maximum pour un montant inférieur ou égal à 3 000 € et sur 60 mois maximum pour plus de 3 000 €.

Le + LCL : un crédit renouvelable non utilisé ne vous coûte rien.

Votre conseiller bancaire est bien placé pour vous accompagner : selon votre situation (financière, familiale, professionnelle…) et votre projet, il vous aidera à choisir le crédit le mieux adapté. N’hésitez pas à le contacter.

Le bon crédit en fonction de vos moyens

Quel que soit votre projet, il est important de faire le point sur votre capacité financière avant de vous engager. Quelques questions utiles…

Quelle est ma capacité de remboursement ? Il s’agit de la mensualité maximum que vous pouvez rembourser sans déséquilibrer votre budget. Votre capacité d’emprunt dépend de votre situation financière: revenus, dépenses fixes (loyer, impôts, budget alimentaire…) ou variables (vacances, imprévus) et de vos crédits déjà en cours.

Sur quelle durée puis-je emprunter ? Selon le montant de l’emprunt et des mensualités, la durée de remboursement peut varier de quelques mois à plusieurs années. Il est important d’optimiser la durée afin d’obtenir une mensualité adaptée à votre budget. Ainsi, si une durée longue permet de réduire le coût des mensualités, cela a pour conséquence d’augmenter la somme d’intérêts payés. Pensez à anticiper les dépenses futures prévisibles, telles que les études des enfants ou les travaux d’entretien de votre logement.

Est-ce raisonnable ? Attention à ne pas multiplier les crédits afin de limiter les risques de surendettement. Le rachat d’un crédit existant cumulé au financement de votre nouveau projet peut aider à la maîtrise de votre endettement.

Comparer les offres de crédit

Pour connaître le coût de votre crédit, intéressez-vous d’abord au TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Ce taux, qui figure obligatoirement sur toute offre de prêt, inclut :

  • Le taux d’intérêt débiteur (ou de base)
  • Les éventuels frais de dossier, ou toute autre commission facturée
  • Les primes d’assurance décès-invalidité (si celle-ci est obligatoire)


Mais pour bien évaluer le coût de votre crédit, le seul TAEG ne suffit pas : prenez en compte à la fois le montant des mensualités, qui doivent être adaptées à votre budget, et le coût total de votre crédit. Celui-ci représente les intérêts payés et les éventuels frais et primes d’assurance pendant toute la durée de votre financement.

Connaissez-vous la FIEN ?
La Fiche d’information européenne normalisée (FIEN) est la « carte d’identité » du crédit. Elle contient toutes les informations concernant votre crédit. Idéale pour comparer les offres, elle est obligatoirement remise par le prêteur à l’emprunteur avant toute décision finale.

Le crédit pas à pas

Le 1er réflexe à adopter, quand apparaît un besoin de financement, est d’en parler avec votre conseiller. Contactez-le et expliquez-lui votre projet en détails : montant que vous souhaitez emprunter, finalité de cet emprunt, durée de remboursement envisagée, etc.

Afin de vous proposer la solution la plus adaptée, votre conseiller analyse votre situation : composition familiale, revenus, charges fixes, capacité de remboursement… Dans cette optique, il peut vous demander quelques justificatifs complémentaires, tels que :

  • Bulletins de salaire
  • Avis d'imposition
  • Relevés de comptes
  • Quittances de loyers
  • Détails sur d'éventuels crédits ou d'autres charges en cours.


À l’issu de cette étude, votre conseiller vous propose un financement correspondant à votre capacité de remboursement. Les informations détaillées du crédit proposé sont intégralement reprises sur la Fiche européenne d’information normalisée (FIEN) qui vous est obligatoirement remise. Puis, après votre accord, il vous remet pour signature l’ensemble des documents relatifs à votre crédit. Pour davantage de sécurité, il peut vous proposer de souscrire une assurance emprunteur.

Une fois votre offre de crédit signée, les fonds sont versés sur votre compte de dépôt après un délai légal de mise à disposition des fonds et de rétractation de 14 jours. Le délai de mise à disposition des fonds peut être ramené à 7 jours si vous le souhaitez.

S’informer régulièrement

Une fois votre crédit mis en place, il est important de suivre l’évolution de vos finances personnelles afin de garder la maîtrise de votre budget.

  • Vos relevés de comptes – envoyés par courrier ou par voie électronique, présentent la situation détaillée de vos crédits. Ces informations sont consultables également via le site Internet de votre banque.
  • Les services d’alertes par SMS ou e-mail, permettent d’être informé et de réagir rapidement en cas de découvert non autorisé, ou de dépassement.


Se prémunir contre les difficultés

En cas de décès, de perte d’autonomie, d’invalidité ou de perte d’emploi, l’assurance emprunteur peut prendre le relais de vos remboursements et couvrir l’intégralité du remboursement de votre prêt. Cette assurance est facultative pour les prêts à la consommation mais offre une protection financière idéale pour vous-même et vos proches en cas d’incident !

Réagir en cas d’imprévu

Une maladie ou un coup dur sur le plan professionnel peuvent vite devenir un obstacle au remboursement de votre crédit. Votre banque peut vous proposer des solutions. Chez LCL par exemple, la pause mensualité vous permet de suspendre le remboursement de vos mensualités 2 fois par an (3).


En cas de hausse ou de baisse de vos revenus, de nombreuses banques proposent d’accompagner ces variations de revenus en modulant les échéances de vos prêts à la consommation.

Egalement, lors d’une rentrée d’argent soudaine – une prime ou un héritage – la plupart des contrats de crédits à la consommation permettent de rembourser par anticipation tout ou partie du crédit.

Les solutions pour réaliser vos projets

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Financer un projet personnel :
mobilier, mariage, dépenses de santé

Solution Conso Budget Estimer vos remboursements

Financer votre voiture neuve
ou d’occasion

Solution Conso Auto Estimer vos remboursements
Combien emprunter ? Jusqu’à 100 % du projet
De 3 000 à 60 000 €

Jusqu’à 100 % du projet
De 3 000 à 60 000 €

Durée du prêt De 1 à 5 ans De 1 à 7 ans
Taux Annuel Effectif Global (TAEG)

TAEG fixe de 7,14 %
(taux débiteur fixe de 6,50 %)


Voir l'exemple représentatif et les informations légales

TAEG fixe de 5,97 %
(taux débiteur fixe de 5,15 %)
Pour une voiture de moins de 2 ans

TAEG fixe de 5,97 %
(taux débiteur fixe de 5,15 %)
Pour une voiture de plus de 2 ans

Voir les exemples représentatif et les informations légales
Les + du produit

Report de la 1ère échéance 3 mois après le déblocage(3)

Possibilité de rembourser à tout moment gratuitement en totalité ou en partie(1)

Suite à une simulation, vous avez la possibilité de demander un prêt en ligne

Report de la 1ère échéance 3 mois après le déblocage(3)

Possibilité de rembourser à tout moment gratuitement en totalité ou en partie(1)

Suite à une simulation, vous avez la possibilité de demander un prêt en ligne

Les autres prêts

Financer vos petits travaux
et de la décoration

Solution Conso Travaux
  • De 3 000 à 20 000 €
  • De 1 à 7 ans
  • Report de la 1ère échéance
    à 3 mois après déblocage (3)

Voir l'exemple représentatif et les informations légales

Financer vos travaux d'équipement
d'économie d'énergie

Prêt Economie d'Energie
  • De 3 000 à 21 500 €
  • De 1 à 7 ans
  • Frais de dossiers offerts si vous détenez
    un Livret de Développement Durable chez LCL
  • Report de la 1ère échéance à 3 mois après déblocage (3)

Voir l'exemple représentatif et les informations légales

Les assurances liées à vos biens

L'assurance de votre habitation

Assurance Habitation
  • Niveau d'indemnisation personnalisée
  • Démarches simplifiées
  • En cas de sinistre dépassant 20% de
    la valeur du bien assuré, remboursement
    des mensualités du prêt jusqu à 12 mois
    (maximum 1500 € par mois)

L'assurance de votre véhicule

Assurance Auto
  • Des formules adaptées à votre profil
  • 2 mois de cotisation d'assurance Auto remboursées si vous souscrivez simultanément le prêt Solution Conso Auto et l’assurance Auto LCL

Les services pratiques de notre partenaire

Les autres solutions liées au financement de vos projets

(1) Dans les limites et conditions prévues au contrat de crédit.
(2) L'octroi du crédit est soumis à l'acceptation définitive de votre dossier par la banque après étude de votre situation, votre capacité de remboursement, et des justificatifs à fournir le cas échéant. Vous disposez d'un droit de rétractation.
(3) Le report entraîne l'allongement de la durée du crédit et majore son coût total. La mensualité est ajustée et le coût total du crédit augmente selon la part des intérêts supplémentaires générés par le report.

Ce Site utilise des Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres ciblées adaptées à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.