Quelle assurance pour les gyropodes, vélos ou trottinettes électriques ?

Décembre 2018
Avis aux adeptes des nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) ! Un flou juridique entourant encore l'usage de ces nouveaux engins, redoublez de vigilance et roulez couverts

L'assurance de responsabilité civile : obligatoire


En théorie, si vous circulez avec un engin non motorisé ou un engin électrique d'une vitesse limitée à 6 km/h, la garantie responsabilité civile privée incluse dans votre contrat d'habitation. interviendra pour indemniser les tiers si vous causez un accident. En pratique, rapprochez-vous de votre assureur pour vérifier ce point crucial, car tous ne le font pas !


De plus, si vous occasionnez des dommages corporels graves en percutant un piéton avec votre gyropode par exemple, à défaut d'assurance, vous devrez l'indemniser sur vos deniers personnels. Ce qui peut représenter des centaines de milliers d'euros voire des millions.


Et si votre véhicule roule à 25 ou 45 km/h ? Encore moins question de circuler sans cette assurance obligatoire. Consultez votre assureur et, si nécessaire, souscrivez un contrat dédié à ces nouveaux usages.


L'assurance corporelle : vivement conseillée


L’usage et la multiplication de ces nouveaux véhicules s’accompagnent de nombreux accidents. Or, il faut le savoir, en l’absence de tiers responsable identifié, la victime qui se blesse seule ne sera pas indemnisée. C’est-à-dire qu’à l’exception de vos frais de soins pris en partie en charge par la sécurité sociale et votre complémentaire santé, si vous en avez souscrit une, rien ne sera garanti : ni vos pertes éventuelles de revenu, ni vos préjudices, ni les services d’une personne à domicile.


Mieux vaut donc prendre le temps de vous informer avant de vous équiper, y compris si vous bénéficiez d’une garantie des accidents de la vie. Posez la question à votre assureur, car il n’est pas certain que votre contrat joue dans un tel cas !


A ne pas négliger : l’assurance vol, bris, incendie


Sauf si vous avez souscrit un contrat spécifique, en principe vos engins électriques ne sont pas assurés en cas de vol ou de dommages matériels hors de votre domicile.


Cependant, en raison de leur prix élevé, vous pouvez avoir intérêt à souscrire contrat d'habitation.une extension de garantie


© Uni-médias - décembre 2018